Do you want to view the website in English? X

RÉSERVEZ

X
Ospiti camera #2
Ospiti camera #3
Ospiti camera #4
Hotel Carlton on the Grand Canal
Hotel Carlton on the Grand Canal
CHC SHOPDÉCOUVREZ L'UNIVERS CHCCHC SHOP
Quarantaine, lazarets et ex-voto

Quarantaine, lazarets et ex-voto

D’où vient le mot « quarantaine » ?

 La quarantaine vient de “quarantena” qui signifie “quarante jours”, en dialecte vénitien, car pendant quarante jours les personnes, les animaux et les marchandises qui arrivaient à Venise par mer étaient soumis à une période d’isolement.

 

D'où vient le mot « quarantaine » ?

D’où vient le mot « quarantaine » ?

 La quarantaine vient de “quarantena” qui signifie “quarante jours”, en dialecte vénitien, car pendant quarante jours les personnes, les animaux et les marchandises qui arrivaient à Venise par mer étaient soumis à une période d’isolement.

 Vous pouvez essayer d’imaginer l’énorme quantité de marchandises et de personnes qui circulaient dans ce qui fut pendant des siècles la plus grande ville portuaire du monde. Il n’est pas surprenant que Venise ait dû se mesurer de manière cyclique avec le déclenchement d’épidémies majeures et que, précisément pour cette raison, elle fut la première ville au monde à publier des dispositions pour empêcher la propagation des maladies.

 Grâce à l’expérience acquise au cours des siècles, la République de Sérénissime affina toutes les pratiques à suivre pour endiguer les infections. L’un d’eux a été l’installation de lazarets dans certaines îles de la lagune. À partir de 1423, des personnes déjà infectées furent été amenées sur l’île de Santa Maria di Nazareth, près du Lido de Venise. De la distorsion du mot Nazareth, l’île fut bientôt appelée Lazzaretto. Ce fut le premier lazaret au monde et un second fut construit en 1468. Il fut appelé Lazzaretto Novo pour le distinguer de l’autre, le « vieux ». Alors que le Lazzaretto Vecchio hébergeait des personnes déjà infectées, Lazzaretto Novo devait prévenir les infections. L’île était utilisée pour stocker des marchandises et mettre les navires en quarantaine. Cette mesure de précaution semble aujourd’hui une évidence, mais elle était révolutionnaire à l’époque.

 Les voyageurs étaient logés dans de petites maisons situées le long des murs, tandis que les marchandises étaient entreposées dans de grands hangars ouverts appelés “tesoni”. Tous les documents étaient fumigés et, sur l’île, qui peut être visitée aujourd’hui, vous pouvez encore admirer des documents de l’époque où les signes des pinces qui tenaient les draps sont imprimés.

 Il vaut la peine de consacrer une visite à cette île de la lagune vénitienne où des visites guidées sont organisées avec des itinéraires historiques et archéologiques et des promenades dans la nature. https://www.lazzarettonuovo.com/home-2/

 Mais lorsque la science n’apportait la solution, la foi venait en aide.

 Nous ne voulons pas trop nous attarder sur la description des célèbres monuments religieux érigés en ex-voto, comme la basilique della Salute et l’église de Redentore. Ces églises sont bien connues dans le monde entier et sont célébrées chaque année à travers des festivals très fréquentés tels que la Festa delle Salute et la Festa del Redentore.

 En fait, à Venise, vous pouvez trouver de nombreux autres ex-voto liés à la peste. L’un des plus importants se trouve à Castello, dans le Sotoportego della Corte Nova : selon l’inscription à l’entrée du passage souterrain, grâce à la Vierge Marie, aucun habitant ne fut tué par la peste.

 Au sol, au centre du portique, entre les “masegni” de trachyte, il y a une pierre rouge qui rappelle, selon la croyance populaire, le point où la peste est tombée affaiblie. Aujourd’hui encore, il y a quelqu’un qui évite soigneusement de marcher sur cette pierre car elle semble porter malchance. Des superstitions populaires déraisonnables, direz-vous, cependant, qui est en train d’écrire chaque jour fait attention à ne pas marcher dessus, car, comme l’a dit le grand Edoardo de Filippo, “Être superstitieux est un signe d’ignorance, mais ne pas être superstitieux porte malheur.”