Do you want to view the website in English? X

RÉSERVEZ

X
Ospiti camera #2
Ospiti camera #3
Ospiti camera #4
Hotel Carlton on the Grand Canal
Hotel Carlton on the Grand Canal
CHC SHOPDÉCOUVREZ L'UNIVERS CHCCHC SHOP
La cuisine vénitienne traditionnelle

La cuisine vénitienne traditionnelle

“Grillo, sentì, fio mio, tolè la sporteletta,
Voggio che andè da bravo a farme una spesetta.
In pescaria ghe xè del pesce in quantità;
M’ha dito siora Catte, che i lo dà a bon marcà.
Un poche de sardele vorria mandar a tor,
Per cusinarle subito, e metterle in saor”

Carlo Goldoni – Le Donne di Casa Soa ( 1755 )

La cuisine vénitienne traditionnelle est à la fois simple et complexe: simple parce que les ingrédients, les méthodes de préparation et les temps de cuisson sont simples; complexe parce que c’est le résultat d’un entrelacement millénaire que Venise a su créer, avec une grande harmonie, parmi les nombreux peuples, les nombreuses cultures et les nombreuses saveurs qui sont arrivés dans la lagune.

Venise était le carrefour entre l’Orient et l’Occident et cela impliquait l’utilisation dans sa cuisine de nombreux produits d’origine orientale, tels que les épices: gingembre, cannelle, muscade, cardamome, sucre et même riz.

Le maître absolu de la tradition culinaire vénitienne a toujours été le poisson, à la fois pour la position stratégique de la ville et parce qu’aucun droit n’a été payé pour son achat et que la circulation était gratuite pour tous les citoyens. En plus du poisson cru, le poisson déjà cuit était vendu à bas prix dans toute la ville. Même le poisson salé et séché était en franchise de droits et c’est pourquoi encore aujourd’hui la morue est un pivot fondamental de nombreux plats.

Le “saor” est une recette ancienne, datant du XIVe siècle, une recette si vénitienne que Goldoni le mentionne lui-même dans ses pièces. Vénitien car les oignons sont ceux qui poussent sur l’île de Sant’Erasmo, le jardin de la lagune de Venise. Vénitien car il y a des raisins secs, des pignons et des épices, qui mettent en évidence les liens forts que la ville avait avec le monde oriental. Un plat qui raconte l’histoire des marins de la Serenissima qui ont passé de nombreux mois en mer et qui ont donc dû garder de la nourriture longtemps.

Nous espérons vous avoir intrigué et que vous voudrez faire un voyage à travers le goût avec nous pour découvrir la richesse infinie de saveurs et de parfums qui vous aideront à vous souvenir des lieux, des gens et de la culture de cette ville incroyable.

Dans cet esprit, notre chef a habilement revisité les pierres angulaires de la culture gastronomique vénitienne, proposant un menu traditionnel qui élève ces “pauvres” recettes aux honneurs d’une cuisine chic.

Venez nous rendre visite au restaurant La Cupola.