Do you want to view the website in English? X

RÉSERVEZ

X
Ospiti camera #2
Ospiti camera #3
Ospiti camera #4
Hotel Carlton on the Grand Canal
Hotel Carlton on the Grand Canal
CHC SHOPDÉCOUVREZ L'UNIVERS CHCCHC SHOP
Les Triomphes du Doge

Les Triomphes du Doge

Les triomphes ducales étaient montrées par le Doge en toute occasion solennelle et publique. Ils ont une signification historique et symbolique précise qui remonte au 1177.
Voici un résumé de leur description et leur signification.

A’ l’occasion de la Paix signée en 1177 entre l’empereur Frédéric Barberousse et le Pape Alexandre III, qui a eu lieu à Venise, près de la Basilique de Saint Marc, le Doge Sebastiano Ziani obtenu par le Pape sept symboles de pouvoir appelées «Triomphes», comme un cadeau et en reconnaissance de sa médiation très habile.

Le premier triomphe était un cierge blanc (signe d’honneur et de fidélité à l’Église et au Pape).

Le second était le sceau de plomb (pour authentifier et signer les documents officiels, qui donnait la même souveraineté papale).

Le troisième était l’épée dorée ou « stocco » (le Doge a été reconnu comme le défenseur de la chrétienté et le juge en chef).

Le quatrième était la bague d’or (la bague avec laquelle le Doge célébrait le Rite du « Mariage avec la Mer » qui se tenait le jour de l’Ascension, comme un signe de domination perpétuelle).

Le cinquième était le parapluie (qui couvrait le chef de la Sérénissime, comme un signe de respect et de dignité impériale et pontificale).

Les huit bannières de Triomphe de différentes couleurs étaient le sixième triomphe, signe de la puissance et de la gloire de Venise : deux blancs (la paix), deux rouges (la guerre), deux Bleues (Alliance dans une ligue), deux Violet (la trêve).

Septième et dernière Triomphe sont les six trompettes d’argent, qui été jouées par les hérauts (signe du prestige, de l’honneur, de la gloire et de la souveraineté de la République et du Doge).

En plus de ces «symboles du pouvoir », le Doge été précédée dans ses cérémonies somptueuses d’un « faldistorio » (une sorte de trône) avec un coussin d’or (sous ses pieds lorsque il était assis) et le couronnes de Chypre et Héraklion (témoignage de pouvoir sur les souverainetés des deux îles de la mer Égée et de tout l’État de Mer de la Serenissima).

i Trionfi del Doge

 I Trionfi del Doge di Venezia