Do you want to view the website in English? X

RÉSERVEZ

X
Ospiti camera #2
Ospiti camera #3
Ospiti camera #4
Hotel Carlton on the Grand Canal
Hotel Carlton on the Grand Canal
CHC SHOPDÉCOUVREZ L'UNIVERS CHCCHC SHOP
La Fête de la Sensa

La Fête de la Sensa

L’Ascension ( “Sensa” en dialecte vénitien) revêt une importance particulière à Venise, où, en même temps que la célébration catholique, l’union mystique entre Venise et la mer est célébrée chaque année la deuxième dimanche de mai.

 

La fête de la Sensa

La fête de l’Ascension ( “Sensa” en dialecte vénitien) revêt une importance particulière à Venise, où, en même temps que la célébration catholique, l’union mystique entre Venise et la mer est célébrée chaque année la deuxième dimanche de mai.

Il est une célébration millénaire et, comme presque toutes les fêtes vénitiennes, elle est née comme une fête laïque; cela ne signifie pas que la religion n’y a pas pris part, mais ses origines sont civils et politiques, et la religion n’avait que le rôle de consacrer les gloires, les victoires et les événements.

Histoire

La fête de la Sensa commémore deux victoires importantes de la République Sérénissime, éloignés les uns des autres près de deux siècles :

Première victoire : A.D. 997:

La première victoire est une victoire navale des Vénitiens sur les pirates qui infestaient la côte adriatique. Toutes les villes de la côte d’Illyrie étaient souvent attaqués par ces bandits qui laissaient un sillage de destruction partout où ils allaient.

Une délégation de ces pays demanda l’aide militaire des Vénitiens. A cette époque, le doge était Pietro Orseolo II; il était un homme entreprenant, prêt à saisir toutes les occasions d’étendre la réputation et la puissance de la République.

Il mit à la voile de Rialto le jour de l’Ascension; il atteignit les pirates au Kvarner, il les suivit au milieu de ce labyrinthe de récifs et îles qui forment l’archipel illyrienne, et en quelques semaines, il purgea la mer des pirates qui l’infestaient.

Ainsi, le Doge victorieux rentra triomphalement dans la ville qui était encore appelé Rialto. Les habitants de la Dalmatie, reconnaissant de l’aide reçue, firent un acte de dévotion à la puissante République. Ce fut l’origine de la domination vénitienne sur la côte illyrique et la première étape que Venise fit en dehors de sa lagune, la première étape vers l’Est, que dorénavant Venise dominera avec le commerce et avec les armes.

Cela se passait en l’an 997, c’est-à-dire à peine trois ans avant le millénaire qui, selon les prophéties de l’Église, aurait amené la fin du monde. Cependant, il ne semble pas que les Vénitiens aient cru un tel présage sinistre : cette année-là, ils établirent de célébrer leur victoire avec une fête.

Deuxième victoire : A.D. 1177

La deuxième victoire qui on célèbre le jour de Ascension est une victoire diplomatique. Ce fut l’année 1177, le jour de l’Ascension. Venise était choisie comme lieu pour signature des accords de paix entre la papauté et l’empire.

Le pape Alexandre III, avait fui de Rome après les menaces proférées contre lui par l’empereur Frédéric Barberousse. Après une longue et sanglante guerre entre les deux puissances, la réconciliation souhaitée était finalement atteinte.

Un congrès était convoqué et, grâce à la capacité diplomatique du doge Sebastiano Ziani, le choix de l’emplacement tomba sur Venise ; c’était le premier grand sommet international de l’histoire. Les longues discussions entre les différentes forces opposées (Empereur, Comuni, Normans, Grecs) eurent lieu à partir du mois de Mai jusqu’au mois Juin.

Le 24 Juillet, 1177 la paix fut signée. Au moment de l’adieu à Venise, le pape, en signe de gratitude au gouvernement qui avait accueilli à ses frais cet événement fondamental, remplit la ville de cadeaux et remit au Doge Ziani un anneau béni, gage – comme indiqué dans la bulle papale – de la souveraineté que vous et vos successeurs aurez perpétuellement sur la mer, et symbole du mariage entre Venise et la mer.

Le pape, généreux et reconnaissant, ajouta une autre prestigieuse concession : tous les fidèles qui auront visité la chapelle ducale et la basilique de San Marco le jour de l’Ascension, auraient reçu l’indulgence plénière (rémission de la peine temporelle attachée au péché). Ça alors, cela pourrait être une activité lucrative, à condition d’attirer un grand nombre de pèlerins !

La cérémonie

De ce fait, la fête Sensa acquit encore plus d’importance. Avant le 1177, il était une cérémonie très simple, mais à partir de là, les vénitiennes commencèrent à célébrer le fameux rituel du mariage avec la mer : le Doge, à bord du Bucintoro (le somptueux bateau de chef d’État, ramé par les Arsenalotti) suivie d’une procession de tous les types de bateaux, atteignait l’île de Sainte-Hélène et, à San Pietro de Castello, le patriarche, à bord d’un bateau avec des côtés dorés, lui attendait pour la bénédiction.

Le Patriarche et les canons de la chapelle ducale de Saint Marc entonnaient les prières habituelles et le doge prononçait à haute voix la formule du rite, qui était la suivante : Ut hoc mare nobis et omnibus in eo navigantibus tranquillum et quietum concedere digneris te rogamos, audi nos.

Le foir

De retour à Saint Marks, le Bucintoro solennellement annonçait le début de la foire de l’Ascension, ouverte au commerce de tous les pays. Dans la grande cour de la place Saint-Marc, une double rangée de magasins était mise en place symétriquement dans une grande ellipse, de gauche à droite.

Il était une sorte d’exposition universelle de tous les arts et de l’industrie qui étaient produit à l’époque. On pouvait admirer les produits manufacturés non seulement de Venise, mais aussi de l’Italie et de l’Europe entière.

La foire durait quinze jours et, au cours de ces jours, Venise était le magasin et le théâtre de tout le monde civilisé. Les étrangers y affluaient de partout dans le monde. Pendant les quinze jours de la foire, on était autorisé à porter un masque, comme pendant le carnaval.

Le dernier mariage avec la mer de la République de Venise eut lieu en 1796 sous le Doge Ludovico Manin. Après la chute de Venise toutes les célébrations cessèrent.

La fête de la Sensa aujourd’hui

Grâce aux activités du Comité de la Fête de la Sensa, à partir de 1965, Venise a commencé à célébrer l’événement à nouveau avec avec un défilé sur l’eau de San Marco au Lido des embarcations traditionnelles à rames organisé par la Coordination de la Société d’Aviron à la vénitienne. La Fête de la Sensa est encore vivement célébrée par les Vénitiens et fait partie de la vie de la ville.

Aujourd’hui, à la place du doge, le maire de Venise se marie avec la mer à l’embouchure du port de San Nicolò, en utilisant la même formule laïque.

Ce jour-là la promesse de toujours protéger Venise dans les bons moments comme dans les mauvais moments est fait. Un lien indissoluble de respect mutuel et d’amour éternel.